Akuo se lance dans la technologie agrivoltaïque couplée aux grandes cultures - PV SOLAIRE ÉNERGIE

Akuo se lance dans la technologie agrivoltaïque couplée aux grandes cultures

Situé à l’ouest de Dijon, le projet de Sombernon (lauréat à l’appel d’offre CRE PPE2 de juin 2023 – cinquième période) porté par Akuo prévoit l’installation d’ombrières agrivoltaïques de type tracker sur 54 hectares de terres ‘à faible potentiel agronomique’, cultivés par quatre exploitants (dont trois en grandes cultures). Au-delà du renforcement du système cultural en place, un système innovant de récupération d’eau de pluie et d’irrigation permet l’introduction d’une production de truffes sur 4 ha adjacents. Détails !
Le projet de Sombernon sera la première centrale d’Akuo en trackers et grandes cultures et le premier de ce type et cette ampleur en France ; sa construction débutera en 2024. Le projet agrivoltaïque, au-delà de produire de l’électricité renouvelable, a vocation à :
▪ Réduire les besoins en ressources hydriques des cultures via une baisse de l’évapotranspiration induite par les panneaux, permettant de s’adapter au changement climatique et notamment aux périodes de sécheresses de plus en plus fréquentes ;
▪ Promouvoir des pratiques agricoles durables en permettant notamment la conversion d’une partie des terres en agriculture biologique ;
▪ Sécuriser et pérenniser les trois exploitations agricoles avec la protection des cultures contre la sécheresse, les investissements agricoles portés par le projet et le versement d’une dotation financière aux agriculteurs.
Akuo développe avec son partenaire agricole Agriterra le projet de Sombernon depuis 2019. Les équipes d’Agriterra, en plus d’avoir adapté le design de la centrale aux besoins agricoles, ont travaillé avec les agriculteurs sur l’itinéraire technique le plus adapté en termes de mécanisation, d’irrigation, et de comportement des cultures selon leur tolérance à l’ombrage et au stress hydrique.
Les agriculteurs partenaires
L’EARL Duthu, l’EARL des Crots et le GAEC de Pargy sont les trois exploitations partenaires du projet. « Je pense que le photovoltaïque est un bon complément à la culture céréalière. La cohabitation entre culture et énergie est primordiale pour l’avenir » souligne Julien Duthu, exploitant de l’EARL Duthu.Depuis 2019, Akuo, Agriterra et les trois exploitations travaillent en étroite collaboration pour maximiser les synergies du projet. La technologie, l’espacement entre les rangées, l’espacement en bout de rang, et les chemins d’accès, ont été pensés pour répondre à leurs besoins et faciliter l’exploitation des parcelles, tout en respectant les contraintes technico-économiques du projet photovoltaïque.
Eric Fevret, ancien exploitant sur les parcelles et propriétaire d’une partie des parcelles, a également contribué à la co-construction du projet pour assurer leur transmissibilité à l’EARL Duthu. « Il m’a toujours semblé intéressant de pouvoir produire de l’énergie sur ces parcelles à faible rentabilité et proches du plus grand transformateur de Bourgogne, et de pouvoir y allier de l’agriculture. Etant proche de la retraite, je trouvais important de pouvoir transmettre à un jeune agriculteur la possibilité d’avoir de la surface avec un projet agrivoltaïque pour avoir un peu plus d’avenir et de rentabilité sur celle-ci » conclut Eric Fevret.
    

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire