A Maurice, 13 centrales solaires sont en phase de financement par obligation verte - PV SOLAIRE ÉNERGIE

A Maurice, 13 centrales solaires sont en phase de financement par obligation verte

EnVolt, filiale du conglomérat ENL, a annoncé vouloir compléter le montage financier d’un portefeuille de 13 centrales photovoltaïques (14 MW) avec l’émission de 10,9 millions d’euros d’obligations vertes.L’île Maurice devrait prochainement se doter de 13 nouvelles centrales solaires photovoltaïques.
Un portefeuille de 14,4 MW est en effet en phase de bouclage financier, comme l’a annoncé EnVolt, la société qui développe et construit les projets. L’intégralité des centrales solaires devrait être achevée sur une période allant de 10 à 17 mois. Elles ont bénéficié, ensemble, d’un investissement initial de 175 millions roupies mauriciennes en fonds propres, apportés par la maison mère d’EnVolt, le géant local ENL, qui agit dans plusieurs secteurs dont l’agro-industrie, l’immobilier, l’hôtellerie, la logistique, la finance, le commerce et l’industrie.
Cette semaine, sa filiale qui est spécialisée dans les énergies renouvelables, a conclut l’émission de 510 millions de roupies mauriciennes (10,9 millions d’euros) d’obligations vertes pour compléter le financement des 13 centrales. Selon la société, les fonds ont été levés à taux variables et fixes sur une période allant jusqu’à 17 ans. Les souscripteurs comportent des investisseurs locaux, des banques, des gestionnaires d’actifs et des fonds de pension.
Selon les partenaires de l’opération, cette levée de fonds est la première émission d’obligations de projet vert pour le financement d’une énergie renouvelable à Maurice.
EnVolt a lancé un programme d’émission d’obligations vertes multidevises d’une valeur totale de 2 milliards de roupies mauriciennes (42,6 millions d’euros) pour compléter le montage financier de ses unités de productions d’énergies renouvelables en développement. Le mémorandum du programme stipule que ledit programme sera achevée d’ici le 31 décembre 2028. « Ce programme obligataire accélérera la maturité et l’expansion des marchés de capitaux mauriciens et fera progresser les efforts du pays pour attirer les investissements privés dans le pays », précise, dans un communiqué, FSD Africa qui a accompagné l’opération.
EnVolt détient actuellement dix centrales solaires en activité (4 MW), principalement des actifs en toiture installés sur les hôtels, les centres commerciaux et les bureaux faisant partie du groupe ENL.  Si, pour le moment, elle s’est concentrée sur le solaire, la société n’exclut pas d’envisager le développement d’autres sources d’énergies renouvelables.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
Ajouter un commentaire